Que cherchez-vous ?

Une nouvelle application pour repérer vos produits cosmétiques nocifs !


Comment savoir si votre déodorant ou votre crème de jour contiennent des substances nocives pour la santé ? Grâce à une application développée pour smartphone, il devient possible de détecter des irritants, allergènes et perturbateurs endocriniens.

Repérer facilement la présence de substances indésirables

Cette nouvelle application porte le nom « QuelCosmetic ». En plus d’aider à détecter les produits dont les composants laissent à désirer, cet outil permet également d’identifier des alternatives qui sont dépourvues de substances toxiques. 

Le financement de la conception de l'application a été rendu possible grâce à des dons offerts par des consommateurs. 

L’utilisation de l’outil est simple. L’utilisateur n’a qu’à scanner le code barre d’un produit qu’il souhaite analyser, ou encore le rechercher par son nom. 

L’application fournit alors immédiatement des indications sur la présence de composés indésirables, et indique même leur degré de dangerosité pour la santé en fonction du profil d’utilisateur (bébé, femme enceinte, enfant, ado, adulte). 


Près de 50% des produits affichent des substances indésirables

UFC Que Choisir a souligné que le décryptage de substances contenues dans des cosmétiques s’avère indispensable de nos jours, étant donné que quasiment un produit sur deux (soit 46%) en vente sur le marché actuel contiendrait un ou de nombreux ingrédients nocifs. 

Même si le prix est élevé, cela ne constitue pas une garantie

Les consommateurs ont tendance à penser que le prix plus élevé d’un produit doit nécessairement être un gage de qualité. Or, l’association a indiqué que le fait d’opter pour des marques connues ne serait pas nécessairement une garantie d’innocuité. 

Par exemple, parmi les produits de soins pour cheveux qui contiennent au moins un ingrédient nocif, 66% des produits de l’Oréal entraient dans cette catégorie. Quant aux soins du visage et du corps de Nivea, l’association a révélé que 56% de ces produits étaient à éviter. 

Les produits de cosmétiques constituant une « liste positive » sans risques pour la santé répertoriés par l’association ne figurent pas parmi les plus dispendieux. Entre autres, plusieurs produits de marques de distributeurs, comme Auchan et Lidl, sont considérés sans risques à 82% et 86% respectivement.

La Rédaction - le 12/04/2018

Powered by Plus Que Pro