Que cherchez-vous ?

Velomobile, le vélo du futur


Ceux qui l’ont essayé ne semblent plus pouvoir s’en passer, et pour cause, le vélomobile allie les avantages d’un vélo et d’une voiture sans leurs inconvénients. Écologique, économique et pratique, il pourrait devenir un moyen de transport d’avenir.

Inventé au début du 20eme siècle par Charles Mochet, le vélomobile ne commence réellement à se démocratiser en France et à l’étranger que depuis quelques dernières années. La volonté du grand public de se tourner vers des moyens de transport plus respectueux de l’environnement et le développement des réseaux de pistes cyclables urbains et péri-urbains ont notamment contribué à son succès. À mi-chemin entre une voiture miniature et un vélo couché, ce véhicule hybride composé de 3 roues, d’un pédalier, de manches directionnels et d’une coque en carbone a plusieurs raisons de plaire.

Plus de confort et de sécurité 

Pour un même effort fourni, le vélomobile peut atteindre une vitesse deux fois supérieure à celle d'un vélo classique. La position de pédalage semi-allongée et la carrosserie aérodynamique permettent à l’utilisateur de se déplacer sans trop d’effort à une vitesse moyenne comprise entre 35 et 45km/h, avec des pointes allant jusqu’à 70km/h. Contrairement à un vélo traditionnel, le vélomobile est entièrement caréné, ce qui apporte au conducteur une protection contre les intempéries mais également en cas d’accident. À l’intérieur de l’habitacle, un coffre généralement situé dans le dos du chauffeur, permet d’entreposer quelques affaires personnelles.

Moins de dépenses et de pollution 

Si certains usagers de la route troquent leur voiture contre un vélomobile, c’est aussi par souci d’écologie car ce véhicule hybride avance sans motorisation à la force des jambes. Pour les moins sportifs, certains modèles sont toutefois équipés d’une assistance électrique
Autre avantage et pas des moindres, le vélomobile appartient à la catégorie des cycles et à ce titre, il peut emprunté les pistes cyclables et toutes les voies auxquelles les vélos sont autorisés.
Bien que le prix d’achat entre 5000 et 7000 euros puisse paraître élevé, l’investissement est rentabilisé sur le long terme, puisqu’il n’y a ni carburant, ni assurance, ni entretien à payer, et aucun permis ni autorisation particulière n’est nécessaire pour se déplacer dans les rues à bord d’un vélomobile.


Emilie Vourch - le 03/01/2017

Powered by Plus Que Pro