Que cherchez-vous ?

Nos conseils pour bien acheter un scooter

Depuis quelques années, les ventes de scooters explosent et ceux-ci, offrant de plus en plus de confort et de sécurité, ne sont plus réservés aux jeunes. Moyen de locomotion prisé des citadins, un scooter permet en effet de rester mobile sans dépenser de frais trop importants en essence, assurance et entretien. Par ailleurs, la gamme des scooters 125cc s'est élargie et concurrence sérieusement le marché des motos. Ainsi, les garages et concessions proposent, pour des tarifs variant de 800 à 6000 euros (pour les 50cc et 125 cc), des modèles, plus ou moins puissants et sophistiqués. Pour faire le bon choix, vous devez tenir compte de vos besoins, de votre budget, tout en tenant compte de certains critères techniques.

La puissance :

Avant de commencer vos recherches, vous devez vous demander comment vous envisagez d'utiliser votre scooter. Si son usage est exclusivement destiné à la ville, un modèle 50 cm3 dynamique et maniable peut tout à fait vous convenir. Cependant si vous devez circuler en dehors d'une agglomération ou souhaitez atteindre des vitesses supérieures à 50 km/h, il faut vous tourner vers un scooter dont la cylindrée est de 125 cm3, ensachant qu'ils nécessitent de posséder le permis B (depuis plus de 2 ans) et qu'une formation de sept heures de conduite en deux roues est obligatoire. Il faut également savoir que les jeunes de moins de 14 ans souhaitant conduire un scooter de 50 cm3, doivent passer le BSR (Brevet de Sécurité Routière). Par ailleurs, les infractions commises lorsqu'on circule avec un 50 cm3 n'entraînent pas de retrait de points sur le permis de conduire, contrairement à celles commises avec un 125 cm3.
Certains constructeurs commercialisent des scooters de cylindrée 100 cm3, accessibles aux personnes détentrices du permis B depuis plus de 2 ans (comme pour la conduite d'un scooter 125 cm3). Leur vitesse maximale est bridée à 90 km/h environ mais ils sont plus économiques que les 125 cm3.

Le format :

On classe communément les scooters en quatre catégories en fonction de leur ligne et leurs performances : GT, Grandes roues, urbain et sport.
Les modèles GT, généralement les plus puissants et les plus équipés, demandent investissement plus importants mais ils permettent de circuler sur tous types de routes, seul ou à deux. Le conducteur est également mieux protégé en cas de pluie. A mi-chemin entre le scooter et la moto, il est pourvu d'un tunnel central contrairement au scooter traditionnel à plancher plat.
Les scooters dits à “Grandes roues” (jantes de plus de 16 pouces) ont une tenue de route plus sécurisante et une stabilité à toute épreuve mais en cintre-partie, le volume du coffre est nettement réduit. Élégants et maniables, ils séduisent autant les femmes que les hommes.
Le scooter Urbain, à la fois compact, léger et maniable, est capable de se faufiler dans tous les recoins d'une ville et se montre particulièrement réactif au démarrage. Il est toutefois déconseillé pour des trajets quotidiens longs et perd rapidement en puissance s'il est trop chargé.
Proches des scooters GT, les scooters Sport placent les performances du moteur au premier plan. Ils présentent une ligne aérodynamique et des roues plus larges, pour une conduite plus rapide. Ils peuvent toutefois se montrer lourds et le confort n'est pas toujours au rendez-vous sur les longues distances.

La marque :

Certaines marques asiatiques peu connues attirent les consommateurs en proposant des scooters au design travaillé à des prix cassés. Cependant, les performances sont limitées, les pièces peu robustes et l'entretien ou la réparation peuvent poser problème (SAV absent, garantie restrictive, pièces indisponibles…). Ainsi, pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il est préférable d'acheter un modèle d'un constructeur connu et reconnu du type Yamaha, Peugeot, Piaggio, Honda ou encore Suzuki. De même, si vous n'êtes pas un expert en mécanique, privilégiez un modèle neuf ou récent encore sous garanti car sur le marché de l'occasion, les arnaques et les vices cachés sont monnaie courante (compteur trafiqué, faux carnet d'entretien, pièces pas d'origine).

Les scooters innovants :

Depuis quelques années déjà, les scooters trois roues 125 cm3, accessibles avec un permis auto, ont fait leurs preuves et bien qu'ils soient encore un peu chers à l'achat, ils offrent un confort d'utilisation et une tenue de route incomparable. Les marques Peugeot, Yamaha et Piaggio, qui construisent ces modèles, mettent également en avant ses atouts en matière de sécurité.
D'autre part, les scooters hybrides ou fonctionnant totalement à l'électricité sont de plus en plus présents sur le marché des deux roues et permettent de réaliser des économies de carburant à long terme. Bien qu'ils restent plus chers que les modèles classiques, ils offrent des performances comparables à celles des scooters 125 cm3. L'arrivée des batteries Lithium-Ion, les a par ailleurs rendus plus puissants et plus autonomes, en particulier si le modèle est équipé du système de récupération d'énergie à la décélération.

Les plus qui font la différence :

Comme pour les voitures, certaines fonctionnalités sont incluses dans le prix d'achat quand d'autres sont en option et peuvent rapidement faire monter la facture. Ainsi la présence d'un accessoire utile tel qu'un top case, un dosseret ou un tablier de protection (jupe) peut vous aidez à choisir entre deux modèles comparables. Plusieurs équipements, comme les poignées chauffantes avec manchons lorsqu'on circule dans le froid de l'hiver, les systèmes antivol et alarme, ou encore les kits bluetooth (radio, téléphone, reliés au casque), sont particulièrement appréciées des scootéristes.

Acheter un scooter sur Internet

Ces produits peuvent aussi vous intéresser

Vélo électrique - Top-case - Quad - Moto - Casque de moto - Buggy
 
Powered by Plus Que Pro