Que cherchez-vous ?

Nos conseils pour bien acheter un poulailler

Installer un poulailler dans un jardin est un bon moyen de réduire considérablement la quantité de ses déchets ménagers, tout en profitant d'œufs frais toute l'année. Les enfants adorent et les adultes ne sont pas soumis à trop de contraintes. Toutefois, le poulailler, qu'il soit fabriqué artisanalement ou acheté ou en kit, doit répondre à certains critères pour accueillir les animaux de la basse-cour dans les meilleures conditions. Pour vous aider dans cette démarche, cet article présente quelques informations à connaître.

La législation :

Toutes les collectivités n'appliquant pas les mêmes règles en matière d'urbanisme, il est important de vous renseigner des démarches administratives à effectuer avant de vous lancer dans ce projet. En général, si la surface du poulailler est supérieure à 2 m², une demande écrite doit être établie en mairie (délais d'un mois environ). Il également faut savoir que certains règlements de lotissement (cahier des charges) refusent les poulaillers ou les acceptent sous certaines conditions (taille et nombre de poules). Par ailleurs, un poulailler comprenant plus de 50 animaux de plus de 30 jours est considéré comme un élevage est doit faire l'objet d'une déclaration.
L'évacuation régulière des déchets et fumiers est obligatoire si ceux-ci sont situés à moins de 35 m d'une habitation. En ce qui concerne l'emplacement, aucune distance minimale n'est imposée si le nombre d'animaux n'excède pas 10. Dans le cas contraire, le poulailler doit se trouver à plus de 25 m des habitations pour les structures accueillant de 10 à 50 bêtes et à plus de 50 m si le nombre de bêtes dépasse 50.

La configuration :

Pour que les gallinacés bénéficient d'un espace suffisant, on recommande, pour une structure destinée à accueillir 3 à 4 poules, une surface minimale d'enclos d'environ 5 m² et une surface minimale de poulailler de 2 m² (volume du nichoir). Plus les poules profitent d'un espace de vie spacieux, sécurisé et propre, et plus elles résistent aux maladies et sont disposées à pondre. Dans l'idéal, le poulailler comprend un nichoir, incluant lui-même plusieurs compartiments paillés pour la ponte (1 pondoirs pour 2 poules) et plusieurs perchoirs (25 cm de perchoir par poule) situés à une hauteur de 40 cm à 80 cm selon le type de poules. Cet espace clos est accolé à une aire de promenade grillagée, dont le sol est recouvert de paille, de sciure et/ou de sable. Pour votre confort, le nichoir doit être facile d'accès et pratique à nettoyer (ouverture par le dessus, tiroirs amovibles).

L'emplacement :

L'implantation du poulailler se fait de préférence sur une surface plane dans un endroit bien aéré mais suffisamment protégé des vents dominants. La luminosité a également son importance car les poules vivant recluses dans une zone trop ombragée ont tendance à moins pondre et sont davantage sujettes à la déprime et aux maladies. Une exposition Est ou Sud-Est est recommandée afin qu'elles profitent d'un ensoleillement dès les premières heures de la matinée. Les poules craignant l'humidité, il est important d'implanter le poulailler sur un sol correctement drainé, pour qu'elles gardent les pattes au sec, sans que vous soyez obligés de renouveler fréquemment la litière du sol. Pour éviter d'être incommodé par les odeurs, maintenez une certaine distance entre le poulailler et l'habitation.

Le poulailler mobile :

Certains enclos vendus dans le commerce sont déplaçables. Sans fond et de taille relativement réduite, ils se transportent manuellement et peuvent être posés à différents emplacements du jardin. Ce type d'installation a l'avantage de limiter l'entretien et de réduire les risques de maladies. En effet, lorsqu'un poulailler change régulièrement de place, les déjections éliminées naturellement dans le sol ne s'accumulent plus, les parasites et les agents pathogènes se développent plus difficilement et les prédateurs sont moins enclins à coloniser l'espace.

Les accessoires :

L'abreuvoir comme la mangeoire doivent être suffisamment grands et résistants (acier galvanisé), de préférence amovibles pour un entretient facilité. Par ailleurs, certains poulaillers sont plus ou moins évolutifs. Ainsi, on peut y clipser un pondoir supplémentaire, y rattacher un module de parc, ajouter une toiture, intégrer un système d'éclairage ou de chauffage.
Pour plus de confort, vous pouvez équiper le poulailler d'un portier électronique pour pouvoir ouvrir et fermer la trappe d'entrée de manière automatique (programmation, détection du crépuscule) ou encore d'un tiroir récupérateur d'œufs (rampe).

Acheter un poulailler sur Internet

Ces produits peuvent aussi vous intéresser

Clapier - Cage à oiseaux
 
Powered by Plus Que Pro